Dispensaire

Réalisation d’un Centre de Santé et de Promotion Sociale
à Kouanda, au Burkina Faso

Le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) de Kouanda

Le village de Kouanda se situe à environ 12 kilomètres au nord-est de la capitale Ouagadougou, sur la commune rurale de Saaba qui compte à l’heure actuelle plus de 80’000 habitants.

Ce village ne disposait pas d’un centre de santé et ses habitants devaient marcher plus de 5 km pour les soins primaires ou sinon se rendre dans la capitale pour bénéficier de soins plus importants. Le Ministère de la santé burkinabé a reconnu le besoin d’un CSPS dans ce village, mais il n’avait pas les moyens financiers d’investir dans une telle construction en 2015.
Suite à un accord signé avec le Ministère de la santé, il a été convenu de réaliser un partenariat public-privé : les constructions ont été financées par Paspanga et l’Etat devrait assumer les salaires d’une partie du personnel soignant.

Particularité du CSPS de Kouanda

Le CSPS répond avant tout aux besoins en soins primaires de la population locale (paludisme, infections respiratoires, diarrhées, infections de la peau, …).

De plus, l’expérience d’Augustin (infirmier responsable) dans le domaine hospitalier  permet aussi de recevoir des enfants en convalescence, suite à des opérations chirurgicales. En effet, des chirurgiens suisses et français se déplacent à Ouagadougou pour opérer des enfants souffrant de noma, de déformations maxillo-faciales. Dans le cadre de ces missions, Augustin assure la prise en charge de ces enfants après les interventions.

Dimension du projet

Les infrastructures à disposition permettent de couvrir les besoins courants d’une population rurale. Cet ensemble comporte un dispensaire, un forage et son château d’eau, un logement pour accueillir le personnel soignant ainsi qu’un mur de clôture. Les bâtiments sont équipés de panneaux solaires, ce qui garantit l’indépendance énergétique de l’ensemble du CSPS.

A ce jour, les investissements réalisés s’élèvent à CHF 190’000.– , somme qui a été trouvée en 2016 et 2017, en demandant un effort financier hors du commun à tous les partenaires de Paspanga.

Démarrage des activités

En novembre 2017, l’équipe soignante de Bilaadga s’installait dans les nouveaux locaux.. En partenariat avec l’association Ensemble pour Eux (EPE) et l’ONG La Chaîne de l’Espoir une première mission chirurgicale a eu lieu. Lors de cette mission maxillo-faciale, 108 patients ont été consultés et 62 personnes souffrant de malformations du visage et de pathologie tels que noma, becs de lièvres, lipomes, ou autres ankyloses temporo-mandibulaires ont été opérées.
Le complexe de Kouanda est suffisamment spacieux pour pouvoir soigner ces patients dans de bonnes conditions.

Une statistique du nombre de patients et des soins prodigués aux villageois permettra de mesurer l’impact sur la santé des habitants de Kouanda et des villages environnants.

L’autonomie du projet

Au terme de la construction, le projet sera remis à lAssociation Bilaaga. Augustin Koara et son équipe seront responsables de la gestion de l’ensemble des activités.
Les dispensaires locaux n’étant pas gratuits, les prestations délivrées seront facturées, ainsi que les médicaments prescrits. De plus,, le soutien technique de l’association EPE et de la Chaîne de l’Espoir devrait également permettre de couvrir une partis des frais de fonctionnement, du moins lorsque ces associations sont impliquées dans des missions chirurgicales.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*