Le CREN de Longa

Réalisation du Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle (CREN) de LONGA

L’objectif

Réaliser un CREN qui permette aux femmes du village de lutter contre la malnutrition des enfants en bas âge et d’améliorer leurs conditions de vie.

Le projet

La constitution d’un comité de femmes demande trois ans d’encadrement durant lequel des animatrices apprennent aux femmes à améliorer les repas et à développer des activités génératrices de revenus.

Pour ce faire, un bâtiment comprenant une salle de théorie et une cuisine a été construit. Ce bâtiment est devenu un lieu de rencontre pour les femmes du village et d’initiation à la nutrition et aux mesures d’hygiène. De plus, les animatrices de ZOODO ont également thématisé les questions liées au planning familial et à la régulation des naissances.

Par la suite, un moulin à grains a également été mis en place pour faciliter la vie de cette communauté.

Janvier 2012 : Premier contact avec les chefs du village de Longa

L’impact

La constitution d’un comité de femmes, encadré durant trois ans, permet de former des femmes relais à l’intérieur de la communauté, afin de garantir que les connaissances acquises perdurent.

Le partenaire local

Durant plus de trois années, les animatrices de l’association ZOODO pour la promotion de la femme ont réussi à créer un comité de femmes dynamiques et motivées. De plus, le moulin à grains garantit des rentrées d’argent à ce comité.

Décembre 2014 : Pour faire de la bouillie, il faut d’abord aller chercher l’eau…

Depuis le printemps 2016, le CREN de Longa est autonome. La formation des femmes est terminée, mais une animatrice passe régulièrement au village pour vérifier que tout se passe bien et prodiguer des conseils.

Evaluation

Situation du village avant la mise en place du projet:
– Malnutrition aiguë, 11,6 %

Décembre 2016 : Préparation de la bouillie enrichie, sous l’œil expert de Fatoumata, l’animatrice

– Retard de croissance, 33,1 %                    Insuffisance pondérale, 26,4 %
Lors de l’évaluation:
-Aucun cas de malnutrition aiguë
– Retard de croissance, 30,9 %
– Insuffisance pondérale, 21,1 %

 

La contribution de Paspanga

De 2013 à 2016, Paspanga a versé la somme de CHF 60’000.-,  pour financer la réalisation des bâtiments, l’équipement des locaux, l’achat de matières pour la confection de bouillies enrichies ainsi que le paiement  des salaires des animatrices de ZOODO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*